Maçonnerie : comment réaliser un mur en parpaings ?

Construire un mur en parpaings est accessible à tout le monde grâce à la facilité d’utilisation qu’il procure. Le parpaing est un matériel intéressant vu son prix qui est largement inférieur au prix de la brique ; Les constructions en parpaings optent pour la sécurité de ses occupants. Le parpaing également appelé aggloméré, est considéré comme un bloc de béton fabriqué avec du ciment, idéal à la construction d’un mur.

Quelles sont les étapes à suivre pour monter un mur en parpaing ?

Les étapes pour réaliser un mur en parpaings sont assez nombreuses. Il faut d’abord passer à la réalisation des fondations pour pouvoir bien ancrer le mur afin qu’il ne bouge pas. Ensuite, placer des aciers verticalement pour valoir d’attentes. Ces attentes garantissent le chaînage des fondations du mur. Puis, vient le traçage de l’emplacement du mur sur les 4 cotés, qui se fait à l’aide de cordeau ou de traçage bleu pour que le mur soit bien aligné. Entre temps, la préparation du mortier peut se faire, pour un bon mélange, le poids de ciment à utiliser doit être le tiers du poids du sable utilisé. À l’aide du mortier, le montage du mur peut se faire en toute vigilance. Une vérification sur le positionnement des parpaings doit être faite régulièrement avec un maillet. Faites couler du béton dans les blocs d’angle en glissant des ferraillages verticaux pour donner raideur au mur.

Quels sont les matériaux nécessaires pour monter un mur en parpaing ?

La connaissance des étapes de montage ne suffit pas pour pouvoir réaliser un mur en parpaings, il faut savoir mesurer, réaliser des joints et être en forme physiquement. Il faut également se munir de certains outils de qualités et savoir s’en servir. Les principaux outils nécessaires sont : un fil à plomb, un niveau à bulle ou d’une règle de maçonnerie, un cordeau à poudre avec essentiellement de la poudre, un blochet, une truelle et une taloche, une auge, une massette, un martelet, du ciment et du sable pour le mortier et sans oublier les parpaings.

La personne chargée du montage du mur doit aussi se munir d’un casque de sécurité, des gants de protection et si possible, porter une lunette ou un masque.

Pourquoi choisir de monter un mur en parpaing ?

Réaliser un mur en parpaings est bénéfique car il dispose d’une capacité de résistance au feu, mais également au gel, le risque de détérioration est minime et sa résistance aux catastrophes s’étale sur de nombreuses années. Le parpaing est un outil de construction solide, proposé sous différentes formes pour faciliter son utilisation. Ils se présentent en parpaings creux pour le montage principal d’un mur, parpaings d’angle pour établir l’angle des constructions, parpaings de chaînage servant au positionnement du linteau et essentiellement le chaînage des côtés du mur, parpaings à bancher pour la réalisation des coffrages ou des murs de soutènement mais aussi en parpaings pleins pour la construction des sous-sols.

Maçonnerie : réaliser une saignée dans vos murs
Une poutre IPN, qu’est-ce que c’est ?