Le ciment prompt, qu’est ce que c’est ?

Les spécialistes de la maçonnerie et des travaux de bâtiment deviennent de plus en plus dépendants de ce fameux produit : le ciment prompt. Cette matière à multifonction qui aide surtout à fonder des ouvrages d’une résistance indéniable en une courte durée. Certes, ses qualités conquirent actuellement les bricoleurs tant spécialistes qu’amateurs. Voyons donc en quoi ce produit est tant particulier.

Qu’est-ce que c’est un ciment prompt ?

Le ciment prompt, étant un liant hydraulique naturel, provient d’une caléfaction de calcaire avec une proportion d’environ un tiers d’argile et d’un broyage spécifiquement fin. Lors de cette cuisson, la température doit varier en assurant une oscillation entre 800° et 600°. Le calcaire doit être complètement brut et provenant directement de la terre. Du gisement au produit fini, on n’y ajoute aucune autre matière, c’est pour cela qu’il est aussi nommé ciment naturel. De couleur ocre clair pas très gris, il est diffèrent des ciments classiques. Initialement utilisé en Rome, le ciment prompt avait servi à la préparation de fausses pierres pour construire des façades. Désormais, on l’utilise sur des cas plus variés en manière de bâtiment et travaux publics. Sur un usage extérieur et intérieur, ce produit est très estimé sur sa qualité de prise très rapide. Sa résistance en termes de filtration d’eau, de l’eau de mer ou séléniteuse est tout aussi très développée.

Les caractéristiques incontournables du ciment prompt

La composante minéralogique de ce produit qualifié  naturel lui permet de présenter des propriétés spécifiques. Le ciment prompt est particulièrement connu par sa prise rapide. D’une durée de début de prise qui ne doit pas dépasser 4 minutes telle qu’imposée par la norme NF P 15-314. Il faut toutefois noter que la prise peut être retardée en ajoutant  de l’acide citrique ou de l’adjuvant spécifié pour ralentissement. Par ailleurs, on peut aussi opter pour un ajout de ciment Portland classique qui rendrait plus faibles les résistances du mélange. À noter que tous ciments Protland classiques sont compatibles avec le ciment prompt. En outre, le ciment prompt permet un durcissement rapide  qui est très favorable aux entrepreneurs. Enfin, il est surtout très pratique en assurant une imperméabilisation et une forte résistance contre les eaux agressives.

Figure d’utilisation du ciment prompt

En travaux de bâtiment et de maçonnerie, on peut utiliser le ciment prompt dans plusieurs cas de figure grâce à ses nombreuses possibilités et de sa prise rapide. Il est notamment usé dans des fabrications de moulures en fausses pierres en architecture. On fait aussi appel à ce fameux produit en cas de scellement. Sur ce, il est conseillé de mélanger 60 % de ciment et 40 % d’eau pour un mortier de haute résistance. Enfin, le ciment prompt est très recommandé dans le béton de chanvre. Vu que le ciment prompt se fabrique à basse température, il permet d’économiser plus d’énergie.

Maçonnerie : comment réaliser un mur en parpaings ?
Maçonnerie : réaliser une saignée dans vos murs