Cheville Molly : tout savoir sur cette fixation pour Placo

Une cheville Molly est un accessoire parfait pour fixer des objets sur le mur. À l’aide de cette accession et de quelques outils, vous pouvez placer vos décorations et petites étagères vous-même sans endommager vos murs en placo. Découvrez dans cet article votre guide pour tout savoir sur les fixations pour placo.

Une cheville Molly : qu’est-ce que c’est  ?

Une cheville Moly est un accessoire qui sert à fixer solidement les objets suspendus sur un mur creux. Elle peut supporter des objets qui pèsent 40 kg au maximum. Elle est composée d’une tête, de branche cintrée, d’un écru et d’une vise. La tête de la cheville Molly cintre l’ensemble de la fixation pour le rendre solide et évite l’enfoncement dans le mur. Avec l’aide de la tête, la branche cintrée maintient fermement l’objet suspendu pour éviter qu’il se détache facilement ou accidentellement. La vise et l’écrou unissent l’ensemble du mécanisme pour un support fiable.

Il existe trois types de chevilles Molly : la cheville Molly classique, autoperceuse et la cheville autoforeuse qui sont utilisé spécialement pour les murs de plâtre ou en placo. Elles sont disponibles en plusieurs dimensions selon la charge qu’elles devront supporter.

Comment mettre en place une cheville Molly dans du placo ?

Pour mettre en place une cheville Molly sur du placo, il est important de choisir quel type de cheville utilisé. Les chevilles de fixation conseillée sont la cheville de Molly à placo autoforeuse et la cheville Molly autoperceuse.

Pour placer une cheville autoforeuse, l’aide d’un tournevis suffit. En général, elle est utilisée pour fixer des objets légers qui ne dépassent pas les 20 kg, comme des objets décoratifs ou la pose d’un miroir. Elle est très facile à poser et ne demande pas beaucoup de temps.

La cheville autoperceuse est également placée à l’aide d’un tournevis et d’un marteau. Cependant, il faut faire attention à ne pas éclater le mur pendant la fixation. Pour éviter cela, une pince à expansion est nécessaire. Soyez précis dans vos gestes surtout quand vous utilisez le marteau.

Comment enlever une cheville Molly ?

Retirer une cheville Molly est une opération délicate parce que les murs en placo sont très fragiles et s’abîment facilement. Pour extraire une cheville Molly, il suffit de détacher la tête pour que les autres composants de la cheville se séparent. Il est donc nécessaire de se munir des outils adéquats comme une dévisseuse, une perceuse ou un tournevis plat, une pince et un marteau.

Une fois la cheville retirée, il est possible que le mur laisse des traces de perforation. Vous pouvez dissimuler ces trous avec de l’enduit.

Perforateur : quelles utilités ?
A quoi sert un cloueur pneumatique ?